Les premiers réflexes à avoir en cas de surendettement

Les premiers réflexes à avoir en cas de surendettement

Lorsque vos revenus ne sont pas suffisants pour faire face à vos charges, vous allez inévitablement au surendettement. Si vous en êtes arrivés là, c'est certainement parce que vous n'aviez pas pris assez tôt de mesures préventives ou que celles que vous aviez prises n'ont pas été efficaces. Quelle que soit la raison de votre surendettement, chômage, séparation, problème de santé, il est important que vous preniez des dispositions pour en sortir rapidement. Voici donc les premiers réflexes à avoir.

Freinez votre train de vie

Si votre surendettement n'est pas dû à des obligations financières dont vous ne pouvez vous soustraire, comme le paiement d'une pension alimentaire, il est conseillé de freiner complètement votre train de vie. Mettez au placard vos projets de vacances, d'achat de voiture et stoppez les restaurants 3 étoiles et les shoppings de luxe. L'objectif ici n'est pas de vous priver de tout, mais plutôt de rationaliser le plus possible vos dépenses pour sortir du rouge.

Trouvez une autre source de revenus

Si vous en êtes arrivé à accumuler autant de dettes, c'est parce que vos revenus actuels ne vous permettent pas d'y faire face et de maintenir un niveau de vie décent en même temps. Logiquement, trouver une nouvelle source de revenus devrait vous permettre d'augmenter vos rentrées d'argent et de faire face à vos dettes. La difficulté avec cette solution est qu'elle n'est pas vraiment facile à mettre en œuvre en raison de la crise de l'emploi.

Demandez un échéancier auprès de vos créanciers

Que vos créanciers soient des particuliers ou des banques, il est important que vous les informiez la situation de votre endettement. C'est en effet la meilleure façon d'obtenir de leur part une entente qui vous permet de rembourser vos dettes sans risquer des poursuites judiciaires.

Optez pour un rachat de crédit

Il est facile de se faire prendre au jeu de la faiblesse des taux d'intérêt et de cumuler les crédits. Lorsqu'on sait que ces crédits sont accordés sur la base de votre situation financière, une modification, aussi minime soit-elle, peut bouleverser tout l'échéancier de paiement.

Face aux différentes mensualités à payer, assorti chacun de taux d'intérêt et de dates différents, il est très difficile de s'en sortir. La meilleure des choses à faire dans ce cas est de demander un rachat de crédit. De cette façon, vous avez plus de chance de réduire les mensualités ainsi que le taux d'intérêt sur la quasi-totalité de vos prêts en cours.

Déposer un dossier de surendettement

C'est le dernier recours lorsque toutes les autres solutions palliatives ont échoué. Le dossier doit être retiré au guichet de la Banque de France et déposé auprès de la commission de surendettement. Trois conditions sous-tendent sa recevabilité:

  • Vous devez prouver que la dette est privée;
  • Vous devez prouver que vous êtes un particulier de nationalité française pour un étranger qui réside en France;
  • Vous devez aussi prouver que vos revenus ne suffisent pas à faire face à vous deux et que vous êtes de bonne foi.

Pour ce qui est de la constitution du dossier dépôt auprès de la commission de surendettement, l'idéal est de demander l'assistance un avocat spécialiste des cas de surendettement. Pour en trouver un plus facilement, consultez des sites spécialisés tels que mon-avocat.fr de Charles PASSEREAU. Cet outil vous met en contact avec un avocat ayant les aptitudes nécessaires pour vous accompagner et qui vit dans la même zone géographique que vous.